FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Action > La ministre de la FP rencontre les syndicats

La ministre de la FP rencontre les syndicats

samedi 12 septembre 2015, par FSU89

Action

Attention, cet article est ancien. N'hésitez pas à vous adresser à la section pour vous assurer que les renseignements qui y figurent sont toujours valables.

Vendredi 11 septembre, la ministre de la Fonction Publique a tenu a rencontré les organisations syndicales du département. Il s’agissait avant tout de faire la promotion de la l’accord PPCR sur les carrières et les rémunérations soumis à la signature à la fin du mois. Mais tous les sujets ont pu être exposés même si le temps imparti ne permettait pas un véritable débat. La FSU reste sur un sentiment mitigé ; nous avons rencontré une ministre accessible, avec un discours de gauche, mais dont l’action, se situant dans les marges des orientations du gouvernement, est insuffisante.

Interview pour Auxerre TV, seul media présent !La FSU 89 a d’abord demandé à la ministre de très vite se démarquer du rapport de la cour des comptes, ce qu’elle a fait, puis a abordé trois domaines :
- Carrières et rémunérations
- Réforme territoriale
- Attractivité du département

1) Carrières et rémunérations

la FSU 89 a rappelé l’effort fourni par les agents de l’état depuis 2010 qui correspond à la perte d’un mois de salaire par an (7% d’inflation non compensée et 2% d’augmentation des cotisations retraites).
Pour nous, le protocole est une revalorisation des carrières dans l’échelle sociale qui ne peut se substituer à une négociation salariale. Une augmentation moyenne de 2% à échéance de 2020 semble très insuffisante. La ministre a dit que cette négociation aurait lieu de toutes les façons. Elle a même glissé à un moment qu’il y aurait quelque chose sur le point d’indice.

2) Réforme territoriale

La FSU 89 a ensuite déploré la façon dont le projet de grande région avait été élaboré sans les personnels qui sont pourtant les premiers experts de leur métier. Nous avons demandé la convocation de tous les CHSCT des personnels concernés par la réforme comme c’est obligatoire.

3) Attractivité du département

La FSU 89 a attiré l’attention de la ministre sur le déficit de personnels, notamment chez les enseignants, du fait du manque d’attractivité de l’Yonne. La réponse n’a pas été du tout à la hauteur puisque pour elle, il suffirait de dire au gens que c’est une belle région où on peut se loger moins cher qu’en région parisienne. Elle n’a pas perçu qu’il était difficile de demander à un quelqu’un qui a un master de venir travailler à plusieurs centaines de kilomètres de son foyer dans un village isolé où il ne connaît personne pour un salaire dépassant à peine le SMIC.

Si la controverse entre la ministre et les personnels que nous représentons est parfaitement normal, nous regrettons que les réponses de la ministre à nos questions et suggestions soient toujours allées dans le même sens, le sien, s’inscrivant dans la logique que les élites savent toujours mieux que leurs agents. À quoi sert la controverse en ce cas ?

On pourra aussi visionnerl’interview à la sortie d’Auxerre TV, seul media présent !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'