FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > actualités > Communiqué de presse de la FSU en vue du CDEN du 12 mars 2021

Communiqué de presse de la FSU en vue du CDEN du 12 mars 2021

jeudi 11 mars 2021, par FSU89

actualités

Les groupes de travail et les instances sur la carte scolaire 1 er et 2 nd degré
ont commencé à se tenir, nous y avons dénoncé les suppressions de postes et la
baisse des moyens au bénéfice d’élèves déjà fortement impactés par l’impact de
la crise sanitaire.

Pour le 1 er degré, la FSU continue à dénoncer les 36 suppressions de
postes, dont 18 fermetures de classe, dont certaines en REP, les 10 suppressions
de postes de remplaçants alors même que la situation sanitaire impose d’avoir
des moyens de remplacement conséquents, ainsi que les 8 postes de PMQC qui
sont supprimés. La FSU votera ainsi contre cette carte scolaire au CTSD de repli
de ce jour. Avec ce projet de carte scolaire, c’est l’ensemble des élèves icaunais
qui sont impactés par cette politique budgétaire.

Pour le second degré, le groupe de travail qui s’est tenu le 10 mars pour
les postes dans les collèges de l’Yonne a confirmé toutes les craintes que nous
avions sur la préparation de la rentrée scolaire prochaine.
La diminution de la dotation horaire départementale, équivalente à la fermeture
d’un collège de taille moyenne dans le département, se traduit par un solde
négatif de 18 postes dans l’Yonne.

Et comme si cela ne suffisait pas, le nombre croissant d’heures supplémentaires
imposées conduit de plus en plus d’enseignants à devoir compléter leur service
dans d’autres établissements plus ou moins éloignés. Ceci, alors qu’il y a
suffisamment d’heures dans leur établissement ! Absurde, mais la logique
budgétaire est implacable ! Cela va dégrader non seulement les conditions de
travail des enseignants mais également celles des élèves qui auront en face d’eux
des enseignants moins présents et moins disponibles. Dans certaines disciplines,
le risque est également désormais de devoir partager des classes entre deux
enseignants au mépris de toute considération pédagogique.

On constate également la multiplication de petits blocs d’heures non pourvus à
ce jour dans des disciplines en tension, ce qui laisse craindre des élèves sans
professeur à la rentrée prochaine.

Au niveau national, nous demandons un correctif budgétaire pour revenir sur les suppressions de postes. {{}}

La FSU 89 appelle à la mobilisation vendredi 12 mars à l’occasion du CDEN et à un rassemblement à 10 h 30 devant la DSDEN.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'