FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Instances officielles > CTSD du 14 mai 2020

CTSD du 14 mai 2020

vendredi 15 mai 2020, par FSU89

Instances officielles

Ce CTSD se tenait en visioconférence et avait pour objet le plan de reprise d’activités du premier degré. Pour la FSU cette reprise reste prématurée, précipitée et anxiogène !

La FSU a dénoncé le fait que symboliquement ce CTSD se tienne en distanciel et de plus après la reprise dans les écoles, alors que de nombreux collègues au même moment devaient tenter tant bien que mal de faire classe ou plutôt d’être en présentiel avec des élèves. Elèves de surcroît qui ne maîtrisent pas toujours les gestes barrières et qui, pour certains, ne pourront respecter la distanciation sociale, surtout en maternelle. Une distanciation qui paraît également impossible pour les AESH dont la proximité est essentielle dans le cadre de leurs missions.
La FSU a également rappelé la qualité du travail des infirmières scolaires dans la formation auprès des collègues avant cette reprise, et bien qu’étant mise en place dans la précipitation cette formation a été appréciée par celles et ceux qui en ont bénéficié.

Les masques

Le secrétaire général de la DSDEN a précisé que le port du masque est obligatoire en présence des élèves et dans toutes les situations ne permettant pas la distanciation physique.
Précision de la FSU : les masques qui ont été livrés sont des masques chirurgicaux de type 1 (95% de filtration) ou de type 2 (98% de filtration)
L’IA a précisé que « les masques mis à disposition permettent l’ouverture des écoles ».
Première livraison : les stocks sont constitués sur la base de 2 masques par enseignant et par jour.
La première livraison comportait 8 masques par enseignant. Des quantités supérieures peuvent avoir été livrées pour ne pas ouvrir les boîtes.
Une deuxième livraison va intervenir, constituant un stock de 8 jours d’utilisation.
Les problèmes de lanières emmêlées et peu pratiques ont été remontés.

Masques pour tous ?

Cette livraison tiendra compte des effectifs AESH et emploi civique.
La FSU s’est étonnée de la non prise en compte de l’ensemble des personnels dès la première livraison, et notamment les AESH pourtant très exposé.es dans leur fonction. La FSU rappelle la nécessité de protéger tous les personnels dans l’exercice de leur fonction.
Le secrétaire général a précisé que les couleurs ou les attaches des masques peuvent varier en fonction du fournisseur (rectorat ou ministère).
La dotation de masques pour enfants est calibrée pour un stock allant jusqu’à mi-juin. Les masques pédiatriques sont fournis aux élèves symptomatiques et aux élèves porteurs de handicap. Pour les autres cela restera en charge des familles

Les masques sont fournis par les familles ???

Pour la FSU cela posera des difficultés financières pour certaines familles et rendra impossible de vérifier « l’état sanitaire du masque ». Les écoles et les collèges doivent pouvoir fournir des masques aux élèves en exprimant leur besoin. Sur le port de masques par les élèves de plus de 11 ans, la FSU a rappelé à quel point il était discriminant de faire acheter les masques par les familles. Nous avons rappelé à quel point cela posait un problème financier et sanitaire. Le DASEN a indiqué que c’était le texte national, nous lui avons demandé de porter cette question au niveau rectoral et national : il serait impensable que des élèves ne reprennent pas le chemin de l’école parce qu’ils n’ont pas de masques fournis !

La FSU a demandé que ces éléments soient transmis au rectorat et au ministère.

Les AESH et service civique

Les AESH peuvent être appelés à accompagner un autre élève si l’élève qu’ils suivent est absent, par contre, on ne peut pas leur dire qu’ils risquent de n’être pas payés si leur élève n’est pas présent.
La FSU a demandé que les AESH soient équipés des masques les plus filtrants possible du fait de leur proximité avec les élèves.

Ajouts portés par la FSU et validés par DSDEN : les services civiques peuvent rester en télétravail

Gestion des élèves

- Que se passent-ils si plus d’élèves que prévus se présentent en classe, non pré-inscrits et non accompagnés d’un adulte ? SI un collègue est absent ?

Tout élève est inscrit dans son école, il ne peut être renvoyé, un enfant ne peut pas être refusé s’il se présente, contact doit être pris avec la famille et avec l’IEN, si nécessaire un remplaçant est appelé en renfort.

La FSU a rappelé que c’était ce genre d’information pratique et précise que réclamaient les collègues, nous avons porté que les enseignants n’étaient pas en souci pédagogique mais plutôt en soucis sanitaires, les problèmes qu’ils font remonter concernent des problèmes d’application du protocole sanitaire (du sopalin sans dérouleur, du produit vérucide transvasé dans des flacons non étiquetés et dont on ne sait plus les règles d’usage – par exemple, certains produits nécessitent de sortir de la pièce entre 10 et 20 minutes avant d’être rincés – poubelles transvasées, agents d’entretien sans masque allant d’une école à une autre…) . Le DASEN a bien répété que l’entretien régulier des locaux ne pouvait être demandé aux enseignants. En cas de souci, il y a la possibilité du RSST ou le contact direct avec le conseiller de prévention qui est déchargé à 100% en cette période de crise sanitaire.

Modalités d’organisation dans les écoles.

La FSU dénonce l’absence de cadrage départemental et d’harmonisation de pratiques entre les circonscriptions : certaines s’appuyant sur un seul et court courrier quand d’autres ont pu bénéficier de visioconférences à destination des directrices et des directeurs d’école.
L’IA encourage les pratiques de visioconférences mais rappelle la liberté laissée aux IEN dans le pilotage de leur circonscription.
Responsabilité des enseignants
L’IA a rappelé la subrogation de l’état ce qui n’engagerait pas la responsabilité des enseignants.

Accompagnement des personnels )

Disponibilité des services médicaux sociaux de la DSDEN. Il ne faut pas hésiter à contacter Madame Girard assistante sociale des personnels.
La MGEN a fait la démarche d’appeler toutes les personnes isolées ou en situation de difficultés personnelles.
Des aides financières peuvent être attribuées aux personnels en difficulté par la commission d’action sociale, réunit de façon mensuelle mais pouvant être alertée à tout instant.
La FSU rappelle l’importance de ces services qui doivent être abondés chaque fois que nécessaire et restent basés dans l’Yonne.

PLAN DE REPRISE

L’IA a présenté aux organisations syndicales le plan de reprise pour l’Yonne, sous forme d’un document de travail.
Pour la FSU, la confiance des parents ne s’instaurera pas sans conditions sanitaires parfaitement exemplaires.
L’IA reconnaiî que cela constitue un point important dans la structuration du document.
L’organisation de l’entretien est régie par le protocole. Le nettoyage régulier est à charge des municipalités.
La FSU demande que l’IA intervienne partout où le protocole n’est pas respecté et où les enseignant.es sont sollicité.es pour le nettoyage systématique.

Signalement des problèmes

L’IA a indique que chaque situation problématique doit être consignée dans les registres santé et sécurité des écoles (RSST). Les conseillers de prévention étant en appui des équipes enseignantes.
N’hésitez pas à compléter le registre et à adresser un double au SNUipp-FSU89 snu89@snuipp.fr
L’IA précise que la capacité d’accueil tient à la mise à disposition des locaux et d’en soutenir l’entretien. L’accueil en est adapté.
Les municipalités ont à leur charge l’entretien des locaux et donc leur capacité à définir un volume d’utilisation.
Les enseignant.es, organisation pédagogique. C’est nous qui nous nous adaptons. Difficultés d’accueil parce que le resserrement des locaux porte atteinte au protocole. Celui-ci doit être modifié.
L’organisation pédagogique est contrainte par la capacité des municipalités à entretenir les locaux.
La FSU incite les équipes enseignantes à interroger les municipalités sur leur capacité à entretenir les locaux, notamment en cas de retour d’un nombre plus important d’élèves, après la priorité aux GS, CP et CM2.

Les transports

- Quelles nouvelles des transports scolaires de la région ?
La FSU a fait remonter le problème d’infographie sur l’absence de port de masque dans les transport sur la fiche éditée par la région.

Matériel informatique

Nous avons également porté que le matériel informatique prêté aux élèves n’a pas pu l’être en nombre suffisant. A ce jour, contrairement aux propos du Ministre qui clame partout que du matériel est prêté aux élèves, nous n’avons pas le chiffre de ce qui a été prêté effectivement aux élèves, par contre nous savons bien que nombre de nos élèves n’ont qu’un smartphone pour travailler !

La FSU a demandé quels niveaux étaient concernés par la reprise du 2 juin : il s’agit des élèves de 6ème et 5ème.

Un deuxième CTSD concernant un plan de reprise second degré devrait avoir lieu avant le 2 juin

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'