FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Dossiers > Réussite scolaire > Résultats des lycées

Résultats des lycées

Ce que ça nous apprend vraiment en faveur du service public

samedi 24 mars 2018, par FSU89

Réussite scolaire

Alors que la presse généraliste, toujours à la recherche du buzz qui fait vendre, se contente d’une ou deux lignes qui peuvent être exploitées pour cela, les données fournies nous permettent d’apprendre beaucoup de choses, et d’aller parfois à l’encontre des idées véhiculées par une lecture trop parcellaire.

Ci-dessous, les deux tableaux principaux des pages consacrées à deux des lycées icaunais.

Les taux constatés sont comparés à des "taux attendus". Ces taux attendus sont calculés en fonction du profil de la population d’élèves, notamment de leur origine sociale.

Ainsi, dans ce lycée "A"...


Si on regarde le premier tableau, on voit qu’on attend que 94% des élèves présents le jour de l’examen obtiennent le bac. Comme le score réel est de 90%, on pourrait en déduire que ce lycée n’est pas efficace.

Si on regarde le deuxième tableau, on voit qu’on attend que 78% des élèves entrant en seconde, sortent du lycée avec le bac. Et on se rend compte que ce lycée amène en fait 89% de ces élèves de seconde au bac. Et là, on est forcé de constater que c’est une forte plus-value.

En fait, dans ces deux scores attendus, l’institution admet qu’un certain nombre d’élèves de seconde ne se présenteront pas au bac trois ans plus tard. 18% pour être précis. Et donc, dans ceux qui vont jusqu’au bac, 94% doivent réussir.

Dans ce lycée "A", la "perte" d’élèves entre la seconde et l’examen n’est que de 1%. Et sur les 99% qui arrive au bac, 90% l’obtienne.

La stratégie de ce lycée A est de donner leur chance à tous les élèves, quitte à ce que certains loupent l’examen.

Voyons le lycée B...


Dans ce cas, toujours compte-tenu de sa population, ce lycée B devrait connaître une perte de 15% d’élèves entre seconde et bac. En réalité, ils en perdent 19%.

Les résultats au bac sont meilleurs qu’attendus, parce qu’ils y présentent moins d’élèves. On peut même penser que 2% des élèves qui auraient obtenu le bac n’ont pas pu aller jusqu’à l’examen.

C’est donc au prix du sacrifice de quelques élèves que le taux de réussite au bac du lycée B est meilleur qu’attendu.

Conclusion

Et si maintenant, je vous avoue que le lycée A est un lycée public et que le lycée B est un lycée privé.

Le lycée B, privé, est obligé de se vendre, il est soumis à une sorte de loi du marché. Il fait donc ce qu’il faut pour avoir un argument vendeur.

Le lycée A, lui, est un service public. Son seul objectif, c’est de faire que les élèves réussissent. Il n’a pas à se vendre. Et donc, il peut se permettre d’avoir un taux de réussite à l’examen plus faible. Mais en réalité, on a plus de chance d’y obtenir le bac.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'