FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Instances officielles > CTSD second degré : la FSU vote contre

CTSD second degré : la FSU vote contre

jeudi 15 mars 2018, par Pedrot Mathilde

Instances officielles

CTSD du 15 Mars 2018 : La FSU vote contre l’implantation des postes prévue par la DSDEN

Tout d’abord, la FSU regrette les DHG en trompe l’œil : vu le nombre d’élèves en hausse pour la rentrée prochaine, nous aurions dû avoir des DHG plus abondantes : cela aurait permis de faire plus de projets ou de groupes dans les établissements et donc moins de compléments de service.
Pour les élèves comme pour les enseignants, les DHG collèges sont insuffisantes et les conséquences sont au détriment des conditions d’enseignement.

Ont été proposées : 6 fermetures de poste, 25 ouvertures dont 14 en service partagé, ce qui monte à 83 le nombre de postes partagés sur le département. Ce nous n’acceptons pas. Ainsi la FSU, ainsi que FO, ont voté contre ces propositions, même si nous avons défendu en séance les cas que les collègues nous avaient signalés (EPS à Aillant, en Puisaye, Lettres à Paul Bert, Espagnol à Ancy…)

De plus, la FSU a dénoncé le fait de ne pas avoir eu accès aux documents sur les blocs de moyens provisoires à venir pour la rentrée prochaine, nous n’avons pas la lisibilité que nous avions auparavant pour demander des ouvertures des postes ou empêcher des fermetures, après Mars c’est trop tard car le mouvement intra-académique se met en route. Or 66 demandes de BMP ont été faites par les établissements : ces heures devront être effectuées par des TZR, mais vu leur nombre et la géographie de notre département, nous augurons encore beaucoup de recrutements de contractuels et surtout beaucoup de problèmes de remplacements.

Ci-dessous la déclaration préalable de la FSU

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'