FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Instances officielles > CDEN > La FSU vote contre la carte scolaire !

La FSU vote contre la carte scolaire !

mardi 6 mars 2018, par FSU89

CDEN

La FSU a voté contre la carte scolaire proposée par la DASEN lors du CDEN du 2 mars.
Si la FSU et les autres OS, grâce notamment aux mobilisations importantes ont permis de "sauver" huit classes entre le CTSD du 6 février et ce CDEN, le nombre de fermetures n’est pas acceptable pour notre département.
Rappelons que ce CDEN a été co-présidé par le Préfet et le Président du Conseil Départemental.

Après le CTSD du 6 février pendant lequel 200 personnes s’étaient mobilisées, il y avait également de nombreux manifestants présents devant la préfecture qui avaient répondus à l’appel à la grève et au rassemblement pour dénoncer cette carte scolaire.

Pour le premier degré

La FSU est intervenue dans chacune des instances( CTSD et CDEN) pour obtenir des renoncements de la part de la DASEN.
C’est ainsi que huit classes ont été "sauvée". Pour plus d’informationscliquez

Pour le second degré

Il s’agissait d’une présentations de la DHG des collèges.
La FSU a dénoncé une dotation positive en trompe-l’oeil qui n’est le fait que de l’augmentation du nombre de collégiens et qui cache en fait une diminution des dotations de 0,6 %.
C’est à dire -107 h, soit environ 4 divisions en moins pour 109 élèves en plus !
Cette diminution d’heures, après la forte baisse des DHG de l’an dernier, induit pour les collèges des classes de plus en plus chargées, d’autant plus que les dotations rectorales se basent sur des effectifs de 30 élèves par division !

Pour les lycées la FSU a dénoncé l’hécatombe et l’a illustrée par la situation du lycée de Sens tout à fait symbolique et révélatrice : moins 172 h dans la DHG, 8 suppressions de postes annoncées, un h/e qui devient l’un des plus faibles de l’académie pour le plus grand lycée de l’académie justement. Comment ne pas y voir une volonté de faire des économies ? Là aussi enseignants, parents et élèves sont mobilisés comme en atteste la pétition qui a recueilli près de 1000 signatures : tous refusent que les classes de Seconde passent de 24 à 35 élèves. Quel paradoxe d’augmenter ainsi les effectifs par classe alors qu’une réduction est préconisée pour obtenir 100% de réussite en CP. Ne veut-on pas 100% de réussite au Bac ?

Une audience avec le rectorat aura lieu le 12 mars prochain, il faut qu’elle débouche sur des avancées.

Bienvenu Martin

Reste le « feuilleton » Bienvenu Martin ou plutôt la « série fleuve », une série qui n’a que trop duré, laissant élèves, parents et enseignants dans l’incertitude et l’inquiétude depuis plus de 2 ans.
La FSU a interpellé le Préfet pour savoir quand et comment il communiquerait sa décision.
Celle -ci doit être annoncée cette semaine et la FSU a obtenu que les représentants du personnels soient informés au même moment que la presse.
Pour la FSU une seule décision est acceptable : celle du maintien du dernier collège en REP de l’Auxerrois !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'