FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

Accueil > Instances officielles > CDEN du 30 juin : la FSU89 et les autres organisations syndicales claquent (...)

CDEN du 30 juin : la FSU89 et les autres organisations syndicales claquent de nouveau la porte

vendredi 30 juin 2017, par FSU89

Instances officielles

Ce 30 juin le président du Conseil départemental, André Villiers, avait réuni de nouveau le CDEN afin qu’il se prononce sur la meilleure manière de vider le collège Bienvenu Martin de ses élèves.
La FSU89 et l’ensemble des organisations syndicales élues au CDEN après avoir lu la déclaration préalable ci-dessous et en PJ ont claqué la porte.
Elles ont été suivies des représentants des parents d’élèves, de la représentante des maires de l’Yonne et de la conseillère départementale du canton de Joigny.
Concernant ce projet de fermeture du collège Bienvenu Martin la FSU89 a interpellé le Ministre de l’éducation (voir lien en bas de l’article)

Monsieur le président

Vous nous invitez à nouveau pour nous demander la meilleure manière de vider le collège Bienvenu Martin de ses élèves.

Les organisations syndicales élues au CDEN vous rappellent donc une nouvelle fois leur ferme opposition à votre projet de fermeture du dernier collège en REP de l’Auxerrois.

Certes la loi vous oblige à demander l’avis du CDEN que vous n’écoutez pas et qui s’est déjà prononcé largement contre la possible fermeture du collège Bienvenu Martin.

Le fait d’ajouter une nouvelle option qui confirme votre projet ne change rien pour nous.
Nous avons déjà dénoncé les préjudices pour les élèves du collège, les familles, les habitants du quartier, les écoles et les collèges de l’Auxerrois et au-delà.

Le 20 juin dernier 94 % des personnels du collège Bienvenu Martin était en grève, ce qui montre bien si besoin que la détermination reste toujours aussi forte pour dénoncer ce projet de fermeture.

Aujourd’hui les organisations syndicales ont décidé de ne pas appeler à la grève car ce vendredi 30 juin est un jour particulier, celui du Diplôme National du Brevet et les enseignants ont pour priorité la réussite des élèves qui leur sont confiés.
C’est pourquoi aujourd’hui ils sont auprès d’eux et c’est aussi pourquoi ils continueront à s’opposer à votre projet qui dégraderait les conditions de scolarisation d’élèves de l’Yonne.

Investir dans l’éducation, c’est investir dans l’avenir et de nouveau nous appelons ceux qui sont attachés à donner les meilleures conditions de scolarisation et de réussite aux élèves de notre département à nous suivre en quittant de suite ce CDEN.

courrier au Ministre de l’Education Nationale

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

'