FSU 89

Fédération Syndicale Unitaire

  • Forte mobilisation dans l’Yonne contre les ordonnances Macron

    12 septembre , par FSU89

    En réunissant plus de 1000 manifestants dans l’Yonne on peut légitimement dire que la mobilisation contre les ordonnances macron a été une réussite.
    Plus 300 à Sens le matin et + de700 manifestants à Auxerre ont défilé pour demander le retrait de la loi travail XXL du gouvernement
    Macron et son nouveau gouvernement s’attachent à renforcer le pouvoir du patronat contre l’ensemble du monde du travail, et à frapper vite et fort en détruisant le code du travail par ordonnances.
    Rien n’est épargné : (...)


  • PERSONNELS DES COLLEGES de l’YONNE EN GREVE LE 11 SEPTEMBRE

    8 septembre , par FSU89

    Le SNUTER-FSU89 avec la CGT, la CDT et FO appelent à la grève dans les collèges de l’Yonne le lundi 11 sepembre.
    En Comité Technique de juin dernier, le Conseil Départemental a décidé unilatéralement de modifier le règlement sur le temps de travail des Agents des collèges de l’Yonne adopté en 2011.
    Pour rappel, certaines mesures avaient été négociées pour compenser certaines contraintes liées aux postes.
    Cette modification importante du règlement du temps de travail prévoit dorénavant que : • Les jours (...)


  • grève et manisfestations le mardi 12 septembre

    5 septembre , par FSU89

    La FSU 89 avec la CGT, FO, Solidaires et l’UNL appellent à la grève et aux manifestations pour la défense du droit du travail contre les ordonnances et la régression sociale qui en découle !(voir tract en bas de l’article)
    Auxerre 13h30 place de l’Arquebuse
    Sens 10h00 place de la sous préfecture
    La « Réforme » du code du travail et la situation de la Fonction Publique répondent à une même logique d’individualisation et de fragmentation.
    Le monde du travail par ses luttes depuis plus d’un siècle a (...)


  • Le 21 août manifestation de soutien aux demandeurs d’asile

    20 août , par FSU89

    Ce lundi 21 août à partir de 18h00 place Surugue(devant le monoprix) à Auxerre.
    Avec les citoyens solidaires de l’Yonne, les réfugiés d’Appoigny vont sous les fenêtres du nouveau Préfet.
    Ils lui souhaiteront la bienvenue, ils aimeraient qu’on leur souhaite à eux aussi !
    Après le durcissement du ton (pour reprendre le titre de l’YR) les bénévoles-soutiens et les demandeurs d’asile d’Appoigny et ceux de Jaulges craignent que leur tour arrivera bientôt.
    Tous ensemble, ils veulent souhaiter la bienvenue au (...)


  • Rassemblement vendredi 7 juillet 8h45 devant la préfecture pour Bienvenu Martin

    6 juillet , par FSU89

    Ce vendredi 7 juillet, le président du Conseil départemental soumettra au vote son projet visant à vider Bienvenu Martin de ses élèves.
    La FSU89 appelle donc à un rassemblement à partir de 9h00 pour dénoncer ce néfaste projet.
    La FSU a déjà écrit dans ce sens au Ministre de l’Education. (voir lien ci-dessous)
    courrier FSU89 au ministre de la FSU89 au Ministre de l’Education Nationale


  • CDEN du 30 juin : la FSU89 et les autres organisations syndicales claquent de nouveau la porte

    30 juin , par FSU89

    Ce 30 juin le président du Conseil départemental, André Villiers, avait réuni de nouveau le CDEN afin qu’il se prononce sur la meilleure manière de vider le collège Bienvenu Martin de ses élèves. La FSU89 et l’ensemble des organisations syndicales élues au CDEN après avoir lu la déclaration préalable ci-dessous et en PJ ont claqué la porte. Elles ont été suivies des représentants des parents d’élèves, de la représentante des maires de l’Yonne et de la conseillère départementale du canton de Joigny. (...)


  • Bienvenu Martin : la FSU89 s’adresse au nouveau ministre de l’Education Nationale

    27 juin , par FSU89

    Ci-dessous le texte du courrier que la FSU89 adresse au nouveau ministre de l’Education Nationale. Elle y demande que la consigne au préfet de ne pas prendre d’arrêté de fermeture soit renouvelée.
    Monsieur le Ministre,
    J’ai l’honneur de vous interpeller sur la situation particulière du collège Bienvenu Martin d’Auxerre.
    Le Conseil Départemental de l’Yonne, et plus particulièrement son président, ont décidé contre l’avis du Préfet et du Comité Départemental de l’Education Nationale de fermer ce collège, (...)


  • La FSU89 et les autres organisations syndicales claquent la porte du CDEN

    20 juin , par Philippe Wante

    Après avoir lu la déclaration préalable ci-jointe. Les organisations syndicales et les représentants des parents d’élèves ont quitté la salle où se déroulait le CDEN.
    Ce mardi 20 juin le président du conseil départemental, André Villiers, avait organisé un Conseil départemental de l’Education dont l’objet était la sectorisation des collèges de l’Auxerrois.
    En fait il s’agissait pour monsieur Villiers de vider le collège Bienvenu Martin puisqu’il n’a pas la compétence pour le fermer. Cette compétence étant (...)


  • Manifestation du SNEP-FSU pour la reconscruction du Gymnase Albert CAMUS

    19 juin , par FSU89

    Le SNEP-FSU (Syndicat National de l’Education Physique) a organisé avec les parents d’élèves et enseignants du collège Albert Camus, ce samedi 17 juin, une manifestation devant l’espace sportif Albert Camus.
    En effet depuis un peu moins de 5 ans et l’incendie du gymnase Albert Camus, la reconstruction du gymnase n’est toujours pas programmée !! Alors que la mairie d’Auxerre s’était engagée à le faire et qu’elle a touché 1 million 100 mille euros d’assurance pour la destruction du gymnase. Une partie de (...)


  • Économie-gestion au bac pro 2017 : un sujet scandaleux !

    19 juin , par FSU89

    Économie-gestion au bac pro 2017 : un sujet orienté pour mieux orienter vers l’apprentissage ?
    Le sujet national d’Économie-Gestion proposé le vendredi 16 juin 2017 aux candidat-es du baccalauréat professionnel est proprement scandaleux ! Dans le sujet C, il est demandé aux candidat-es d’argumenter sur « l’intérêt de poursuivre ses études en contrat d’apprentissage plutôt que sous statut d’étudiant/e ». Les candidat-es sont ainsi contraint-es de s’appuyer sur les habituels poncifs, souvent erronés, (...)


|

'